Nicholas Angelich sur un piano Pleyel

Le soliste de l'année sur Pleyel

La 26ème édition des Victoires de la Musique Classique a vu triompher Nicholas Angelich au titre de meilleur soliste de l’année. Quelle joie que de l’écouter interpréter le concerto pour piano n°5 de Beethoven sur un piano Pleyel à cette occasion.

Comme chaque année, les Victoire de la Musique Classique sont l’occasion de mettre en lumière des talents d’une scène trop souvent ignorée ou du moins relayée au second plan par les médias de grande écoute.

C’est non sans une certaine émotion que nous avons vu Nicholas Angelich magnifier cette pièce majeure de Beethoven sur un piano de concert Pleyel datant de 1892, exemplairement restauré par Régie Piano.